Les Français , ces intuitifs anonymes !

Les Français , ces intuitifs anonymes !

 

« L’intuition ? Ah oui, moi j’y crois à ces choses-là »… Voilà ce que j’entends parfois en entreprise, quand je présente ma spécialité. J’entends aussi souvent : « Ah oui mais non, moi je suis un rationnel »… Comme s’il fallait choisir son camp, comme si l’intuition était un concept auquel il serait question d’adhérer ou pas.

… Et s’il était possible et même souhaitable d’être logique ET intuitif, comme le mathématicien Henri Poincaré, qui rappelait que « c’est avec l’intuition que l’on trouve et avec la logique que l’on prouve » ? En effet, pourquoi choisir ?

Photo by William Stitt
Les Français, ces intuitifs anonymes!

Ces « rationnels » sont-ils si coupés de leur intuition que cela ? Je n’en suis pas si sûre. D’autant plus que lorsque nous commençons à échanger dans les groupes sur ce qui se déroule vraiment dans les prises de décisions, les recrutements ou encore dans l’émergence de leurs idées les plus novatrices, il apparaît évident que ces mêmes managers s’appuient très souvent sur cette ressource sans s’en rendre compte, ou bien… sans l’avouer.

Et c’est là que le bât blesse ! Car en France, dans l’entreprise classique, c’est encore souvent considéré comme un manque de sérieux, voire une superstition infantile de reconnaître se fier à « sa petite voix », surtout lorsque les enjeux se comptent en milliers ou millions d’euros…

Alors que, quand c’est en millions de Dollars que cela se chiffre, de l’autre côté de l’Atlantique, plus de 80 % des dirigeants disent prendre leurs décisions aux « gut feelings », ainsi que les américains aiment appeler l’intuition. Et sans aller si loin, et même juste de l’autre côté de la frontière, en Belgique, au Luxembourg ou en Suisse, par exemple, mes interventions sur l’intuition se passent autrement. Avec beaucoup de naturel, nos voisins s’appuient volontiers sur leur 6ième sens et me demandent souvent de zapper la partie « explications » pour aller directement dans le bain des exercices…

Nous, Français, aimons les preuves ! Comme Saint Thomas, nous voulons voir pour croire. Nous plaçons notre confiance dans ce que nous (pensons) maîtriser. Nous sommes bien au pays de Descartes…Bon, et si nous sortions du débat pour aller voir d’un peu plus près cette fameuse intuition ? Et si, comme au Poker, on faisait « un tour pour voir » ?

Qu’en est-il vraiment de cette fameuse intuition ? Info ou intox ? Légende ou ressource clé ?

Votre intuition sait capter les signaux faibles

Grâce à l’imagerie médicale, et à l’ensemble des recherches en neurosciences qui ont beaucoup avancé sur ce sujet depuis une vingtaine d’années, nous pouvons maintenant expliquer une bonne part des mécanismes de notre intuition. En particulier dans le flair qui indique la meilleure décision, ou dans l’intuition qui surgit dans une rencontre clé. Il apparaît maintenant clairement qu’une des compétences de notre sixième sens, c’est de savoir faire une synthèse pertinente des informations collectées par les cinq premiers, et cela en une fraction de seconde.

Je me suis régalée à nourrir toute cette question auprès d’Isabelle Simonetto*, docteur en neurosciences et experte dans le domaine de la mémoire et des perceptions.

Cette performance se nourrit de notre expérience et donc de notre mémoire, mais aussi de toute l’information sensorielle captée à chaque instant. Saviez-vous que notre cerveau capte 1017 informations par seconde ? De toutes ces informations, nous ne sommes conscients que d’une infime portion, qui deviennent des images, sons, odeurs, etc. Cela ne veut pas dire que votre cerveau ne traite pas le reste ! Et de ce traitement peut notamment surgir des conclusions utiles que vous ne pouvez pas concevoir avec votre conscient : comme une micro-expression de votre interlocuteur qui vous fera sentir que quelque chose cloche dans son discours, ou bien que ce prestataire propose un service qui va bientôt faire fureur… Oui, votre intuition sait capter les signaux faibles et vous le faire savoir… Enfin, disons plutôt qu’elle vous le fait sentir !

De l’intuition, nous ne venons que d’effleurer le sujet…. Cette ressource humaine universelle n’a pas fini nous étonner, de nous bluffer, de nous faire chercher, douter encore, et puis peut-être enfin lâcher prise ? En France, nous sommes peut-être prudents avec l’intuition, mais nous sommes aussi très créatifs… L’un ne va pas sans l’autre !

Alors… à quand « le coming-out » de nos intuitifs ?! Et vous ? Comment vivez vous l’intuition dans votre activité ?

N’hésitez pas à témoigner et commenter cet article !

Pour aller plus loin: Lire l’article La puissance de l’intuition

À bientôt sur http://intuitionopensource.com/entreprises/ !

* https://www.linkedin.com/in/isabelle-simonetto-89a0ab53/

 

Vous avez trouvé cet article intéressant?  Partagez le!